Améliorer toujours plus les performances et la respirabilité des équipements waterproof, tel est l'objectif constant de The North Face qui dévoile aujourd'hui la technologie de pointe nanospinning matérialisée à travers sa nouvelle ligne de vestes, pantalons et bibs FUTURELIGHT™ des collections Summit Series™, Steep Series™ and Flight Series™.

 

Futurelight™ : Le textile ultime pour les sports d'aventure !


Développés via la technologie de pointe nanospinning, FUTURELIGHT™ offrira une nouvelle gamme de protection waterproof respirante.
 
Le concept de FUTURELIGHT™ a vu le jour dans les montagnes à partir des demandes spécifiques des équipes d’athlètes The North Face qui cherchaient à améliorer la performance et la respirabilité de leurs équipements waterproof. Déterminé à combattre l’idée reçu selon laquelle le vêtement waterproof est obligatoirement inconfortable, lourd et encombrant, The North Face a mis en place un processus de plusieurs années pour créer une matière waterproof qui n’est pas seulement légère, douce, flexible et confortable mais aussi imaginé pour perdurer dans le temps. Après trois années de recherches et de développement de produit ainsi que de tests en laboratoire et sur le terrain, The North Face est fier de présenter le premier équipement conçu à partir de sa propre matière FUTURELIGHT™.

« Innover en matière de produits, repousser les limites et avoir le courage de bouleverser le cours des choses ont toujours fait part de l’ADN de The North Face depuis les débuts de marques il y a plus de 50 ans », selon les mots de Scott Mellin, Global General Manager du département Mountain Sports chez The North Face. « Depuis trop longtemps nous devons nous adapter aux vêtements et aux environnements. Avec le lancement de FUTURELIGHT™ on peut enfin proposer des vêtements qui s’adaptent à nos besoins. Le lancement de cette matière est un moment essentiel pour notre marque et pour le futur de l’industrie du vêtement mais aussi pour nos clients qui n’auront plus besoin de faire des sacrifices en terme de confort ou de perméabilité à l’air pour une bonne protection waterproof. »

Le processus de nanospinning utilisé pour créer la matière FUTURELIGHT™ a permis pour la première fois à la marque d’atteindre un niveau de perméabilité à l’air jamais égalé dans la conception de la membrane du tissu. Le processus de création implique la création de trous à échelle nano permettant une porosité maximale tout en maintenant une imperméabilité totale, laissant passer l’air à travers la matière et permettant une ventilation jamais égalée.

 

Le nanospinning, en quoi ça consiste au juste ?


La technique du nanospinning permet aussi aux designers de The North Face de pouvoir ajuster le poids, le stretch, la ventilation, la durabilité, la structure (tissée ou tricotée) et la texture pendant tout le processus de fabrication pour s’adapter aux activités et environnements des athlètes et des consommateurs. Les designers peuvent customiser le tissu pour des usages spécifiques comme par exemple en le rendant plus ventilé pour des équipements destinés aux exercices d’aérobie ou encore en améliorant la protection pour des conditions de climats humides et extrêmes. Cette faculté de pouvoir ajuster ces éléments tout au long du processus de fabrication repousse les limites de l’innovation dans l’industrie du vêtement, de l’équipement et des accessoires.
 
« On commence avec les vestes et les vêtements outdoor mais on ne s’arrêtera pas là. » déclare Mellin. « FUTURELIGHT peut théoriquement rendre tout produit aéré et waterproof et pour la première fois : confortable. Cette technologie ouvre la voie à de nouvelles perspectives pour le vêtement technique et à un nombre infini de possibilités à travers les différentes catégories de produits The North Face. »  
 
Avec le lancement de FUTURELIGHT™, The North Face cherche aussi, à travers son processus de fabrication de la matière, à mettre en place des pratiques modèles dans l’industrie en terme de durabilité. Ces progrès ont permis à la marque de créer un vêtement trois-couches dont l’avant et le fond sont fabriqués à partir de matériaux recyclés à 90%.

 

Une matière testée par les athlètes et approuvée en expédition


FUTURELIGHT a été testé en profondeur pendant plus de 400 jours consécutifs par 15 membres de l’équipe mondiale d’athlètes The North Face, mis à l’épreuve des plus hautes montagnes et des environnements les plus rudes y compris le sommet de l’Himalaya et celui de l’Everest, dans des températures allant de -50 degrés fahrenheit à 60 degrés fahrenheit.

Alors qu’il testait le FUTURELIGHT™, l’alpiniste Jim Morrison de l’équipe The North Face a grimpé et skié des sommets de 8000 mètres de dénivelé y compris l’Everest, Cho Oyu et a effectué la première descente du Lhotse Couilor avec son partenaire Hilaree Nelson.

« Pendant ces deux dernières années, notre équipe de champions internationaux de grimpeurs, skieurs, alpinistes, snowboardeurs et coureurs de trail a testé FUTURELIGHT avec rigueur dans toutes les disciplines pour mettre cette technologie à l’épreuve de toutes les conditions météorologiques et les climats possibles autour du monde. » selon les mots de Nelson, capitaine de l’équipe d’athlètes The North Face. « De toutes mes années de montagne, je n’ai jamais expérimenté un produit qui bouge et performe aussi bien que FUTURELIGHT. Cela crée de nouvelles références en terme d’attentes vis-à-vis des produits waterproof. »

 

Les vestes, pantalons et bibs seront disponibles en exclusivité sur thenorthface.com, dans les boutiques The North Face et chez les principaux revendeurs à compter du 1er octobre. Retrouvez plus d’informations sur www.thenorthface.com/futurelight