En cette fin de semaine, Allan CROUVIZIER nous délivre sa synthèse regroupant le contexte météo général et son évolution sur l'Europe et la France pour les prochains jours ainsi qu'une prévision enneigement détaillée pour chaque massifs.

 

Rapport météo du mercredi 26 décembre 2018


La douceur humide de la fin de semaine dernière a considérablement mis à mal le manteau neigeux sous 1800m. Pas de miracle donc pour les basses stations qui ont vu leurs faibles couches de neige naturelles disparaitre à l’orée des vacances de Noël. Avec des températures d’environ 6°C à 850hpa – soit environ 1400m, il fallait généralement monter au-dessus de 2500m pour avoir un réel apport neigeux supplémentaire. Seule exception, les Alpes du Sud qui ont été grandement épargnées par les vagues pluvio-venteuses, gardent un enneigement tout à fait correct. En termes d’enneigement, le bilan est donc assez mauvais en ce début de vacances pour les basses et moyennes stations. Et les prévisions ne sont pas franchement optimistes pour la suite.

Depuis ce mardi 25 décembre, un vaste anticyclone est venu se centrer sur la France. Nous sommes désormais dans une situation de blocage qui pourrait perdurer pendant encore au moins une semaine. En effet, la cloche anticyclonique (1), très peu mobile, protège l’Europe de l’Ouest de toutes perturbations Atlantique. Pour le moment, aucune réelle chute de neige n’est donc en vue sur les massifs français d’ici une semaine. Seul lot de consolation, la fonte devrait-être bien plus limitée en cette fin d’année grâce au regel nocturne, notamment en ubac. De plus, avec des températures plus basses, les stations vont à nouveau pouvoir faire fonctionner leurs enneigeurs. Versant adret, la qualité de la neige pourrait tout de même se dégrader, d’autant que les températures afficheront des valeurs parfois largement positives en journée (iso 0°C compris entre 2500 et 3000m).


Carte 1 issue du modèle GFS : projection pression 500hpa lundi 31 décembre 2018 12h

Source : wetterzentrale.de – Image retouchée par Allan CROUVIZIER

 

Les prévisions massif par massif


Alpes du Nord

Situation actuelle :
Sans surprise, le « redoux noir » (pluie, vent, douceur) a fait de gros dégâts jusqu’en moyenne montagne. Parfois, l’herbe réapparait jusqu’à 1700m en hors-piste, notamment sur les crêtes qui ont été exposées au vent de sud-ouest. Plus globalement, à 1500m, le manteau neigeux a perdu une vingtaine de centimètres en moyenne depuis la semaine passée. Actuellement, on trouve généralement entre 10 et 30cms à cette altitude. Plus localement, l’enneigement continu débute à partir de 1200m dans les combes les moins exposées au redoux comme par exemple sur le domaine skiable du Revard (Massif des Bauges-Préalpes). Plus haut, la fonte a été tout de même plus limitée même si la pluie s’est parfois invitée jusqu’à 2500m. A 1800m, l’enneigement reste donc relativement correct avec toujours cet avantage aux massifs internes. Ainsi, la couche de neige est comprise entre 30cms sur le Vercors et les Belledonne et 50/60cms en Haute-Tarentaise, Haute-Maurienne, Chablais. Au-dessus de 2200m, la pluie n’a fait qu’une brève apparition. L’épaisseur reste donc conséquente : entre 80cms et 1m20 en moyenne sur l’ensemble du massif.

Evolution :
Pas de neige à attendre d’ici le milieu de la semaine prochaine dans les Alpes du Nord. En ubac, la fonte sera très limitée notamment en raison des nuits froides. En adret, la qualité de la neige pourrait se dégrader notamment sous 2200m en raison de la douceur diurne. Les plus basses stations devront donc compter sur leurs enneigeurs pour préserver la skiabilité. Côté ciel, le soleil devrait être au rendez-vous pour cette fin d’année.
Suivez l'évolution météo sur meteo-alpes.org ou sur la page Facebook ClimAlpes

En direct de quelques stations :

Les 2 Alpes


Avoriaz


La Tania

 

Alpes du sud

Situation actuelle :
Les Alpes du Sud sont clairement les grands gagnants de cette semaine, d’autant que le massif a bénéficié d’un apport neigeux supplémentaire assez généralisé mercredi dernier. En marge de la douceur humide qui circulait plus au nord, le Champsaur, le nord du Dévoluy, le nord des Ecrins, ont reçus quelques précipitations sous formes liquides jusqu’à haute altitude mais pas de quoi engendrer une grosse fonte nivale. Plus au sud, les massifs conservent une couche tout à fait acceptable notamment grâce au regel nocturne. Seul bémol, la qualité de la neige n’est pas forcément au rendez-vous en adret en raison de la douceur diurne (iso 0°C parfois supérieur à 3000m). A 1500m, la couche est comprise entre 15 et 40cms. Plus haut, la couche est souvent conséquente : entre 60 et 80cms à 2000m.

Evolution :
A l’instar des Alpes du Nord, peu de fonte à prévoir en ubac en raison des conditions anticycloniques. En revanche, pas de neige à attendre pour ces prochains jours.

En direct de quelques stations :

Superdevoluy


St Jean Montclar


Chaillol

 

Pyrénées

Situation actuelle :
Les stations pyrénéennes sont toujours dans le dur. Et ce n’est pas la douceur de ces derniers jours qui a arrangé les choses (parfois plus de 10°C en journée à 1500m d’altitude). L’enneigement reste donc bien faible sur les Pyrénées et il faut généralement monter à plus de 2300m pour trouver un enneigement naturel à peu près continu. Un bon nombre de stations sont d’ailleurs restées fermées pour le début des vacances.

Evolution :
Pas de grande évolution pour les Pyrénées, les températures se maintiendront à des niveaux élevés pour la saison et aucune chute de neige n’est prévue avant début janvier…

En direct depuis quelques stations :

Cauterets


Piau Engaly


Luchon

 

Jura

Situation actuelle :
Après un début de saison timide mais correct, il était compliqué d’envisager pire scénario pour les vacances de Noël. Le redoux a été dévastateur pour le massif. Même sur les plus hauts sommets au-dessus de 1600m l’enneigement n’est que partiel. Quelques combes abritées gardent encore quelques traces (5/10cms) au-dessus de 1300m Heureusement, la neige qui a été travaillée sur les pistes, a permis l’ouverture partielle des stations.

Evolution :
Comme pour les autres massifs, aucune chute de neige n’est attendue avant 2019. Les températures assez basses la nuit devraient toutefois permettre le fonctionnement des enneigeurs.

En direct depuis quelques stations :

Monts Jura


Les Rousses


Métabief

 

Massif Central

Situation actuelle :
Malgré quelques chutes de neige jeudi dernier, le redoux n’a pas épargné le Massif-Central. Il est à ce jour compliqué de trouver des traces de neiges naturelles mêmes sur les plus hauts sommets.

Evolution :
A l’instar des autres stations françaises, difficile d’imaginer une chute de neige d’ici 2019. Les températures plus acceptables auront au moins le mérite de maintenir l’enneigement artificiel.

En direct depuis quelques stations :

Le Mont Dore


Besse Super Besse


Le Lioran

 

VOSGES

Situation actuelle :
Pas de miracle de Noël non plus pour les Vosges où il n’y a plus aucune trace de neige naturelle même sur les crêtes situées à plus de 1300m. Comme pour le Jura certaines pistes restent toutefois ouvertes grâce à la production de neige de culture.

Evolution :
L’évolution sera semblable aux autres massifs français : temps sec et nuit assez froide. Les enneigeurs maintiendront la skiabilité sur certaines pistes.

En direct depuis quelques stations :

La Bresse Hohneck


Gerardmer


Le Markstein


NB : Les prévisions concernant les chutes de neige couvrent une échéance jusqu’à moyen voire long terme. Ces prévisions sont donc bien sûr évolutives.