En cette fin de semaine, Allan CROUVIZIER nous délivre sa synthèse regroupant le contexte météo général et son évolution sur l'Europe et la France pour les prochains jours ainsi qu'une prévision enneigement détaillée pour chaque massifs.

 

Rapport météo du jeudi 14 2019


L’agitation est de mise sur nos massifs avec le retour de la neige en basse montagne, souvent accompagnée de vents tempétueux et de forts cumuls en vue sur une partie des Alpes du Nord

Tout d’abord revenons sur l’évènement marquant de ce début de semaine : le retour de la neige à basse altitude sur les massifs de l’Est. Si les quantités se sont généralement avérées assez modestes, certaines stations ont reçu leurs premières « vraies » chutes de neige depuis le 11 février dernier. C’était par exemple le cas, ce lundi 11 mars dans les Vosges (5/10cms dès 800m), ou encore ce mercredi matin dans le Jura (parfois une dizaine de centimètre à 800m vers la frontière Suisse). Sur les Alpes du Nord, les giboulées se sont montrées assez faiblardes dans l’ensemble mais elles ont néanmoins apporté jusqu’à 15-20cms au-dessus de 1800m lundi.

Cet épisode très classique, permet aux basses stations de souffler un peu d’autant que la fin de semaine dernière a été très éprouvante en raison de la pluie et surtout du vent. En effet, après Ferya et Laura, une autre tempête, nommée Eberhard, a balayé nos massifs. Voici quelques rafales max. enregistrées : 148km/h au Markstein (Vosges), 117,5km/h à Bessans (Savoie), 105,6km/h à la Dôle (Jura Suisse) … Associée à un flux de sud-ouest très doux, la neige a franchement souffert notamment dans les basses stations. D’ailleurs certains domaines skiables ont été contraints de fermer avant l’heure…
 
Le bilan est également très mitigé sur les Alpes du Sud, car comme nous le mentionnons régulièrement depuis le début de la saison hivernale, le flux de nord-ouest n’est favorable qu’aux massifs bordants l’Isère et la Savoie (axe Dévoluy-Thabord). Plus au sud-ouest, les Pyrénées sont encore les grands perdants de la semaine écoulée malgré quelques chutes de neige, insuffisantes pour compenser la fonte nivale qui sévit depuis plusieurs semaines.

Pour en revenir au prévisions météorologiques, l’enneigement devrait encore largement évoluer sur tous les massifs lors de ces prochains jours. Alors que de nouveaux giboulées sont encore tombées ce mercredi à des altitude assez modestes (700/800m) sur les Vosges, le Jura, et les Alpes du Nord, un front chaud très actif va arriver sur le pays ce jeudi. La partie nord-est des Alpes du Nord pourrait alors recevoir l’une des plus grosses chutes de la saison à haute altitude avec des cumuls atteignant parfois les 50cms à 2000m sur le Mont-Blanc et le nord de la Haute-Tarentaise, le Valais Suisse, le Haut-Giffre entre jeudi 8h et vendredi 18h.

La synoptique est logiquement favorable à ce type d’épisode. Sur la carte numérique ci-dessous, on distingue bien le flux de nord-ouest très humide (1), qui est canalisé sur les Alpes entre l’anticyclone espagnol (2) et le complexe dépressionnaire scandinave (3).

Les Alpes du Sud seront également touchées à la marge. Les Vosges, le Jura, et le Massif-Central bénéficieront également de ces chutes de neige mais la pluie devrait finir par prendre le relais. Sur les Pyrénées, il faudra encore composer avec un temps sec car le massif sera trop proche de l’anticyclone.

Pour la fin de semaine la situation reste intéressante car l’anticyclone devrait se replier sur l’Atlantique (4), permettant l’avancée d’un nouveau talweg dépressionnaire sur le pays (5) entre samedi et dimanche. A cette échéance, il est encore compliqué d’estimer la localisation exacte de ce nouvel épisode neigeux potentiel. Notez qu’à l’avant, un puissant flux de sud-ouest (6) très doux en altitude va se mettre en place : jusqu’à 12°C à 850hpa-soit environ 1400m modélisé pour la journée de samedi. La neige devrait donc une fois de plus souffrir…

L’ensemble des modèles numériques s’accordent en faveur d’un retour plus franc de l’anticyclone dès mardi prochain.


Carte 1 issue du modèle GFS : projection pression 500hpa jeudi 14 mars 2019 18h

Source : wetterzentrale.de – Image retouchée par Allan CROUVIZIER

 

Carte 2 issue du modèle GFS : projection pression 500hpa dimanche 17 mars 2019 6h

Source : wetterzentrale.de – Image retouchée par Allan CROUVIZIER

  

Les prévisions massif par massif


Alpes du Nord

Situation actuelle :
Le bilan est généralement négatif à 1000m. Le redoux du week-end a considérablement affaibli le manteau neigeux. Par exemple à Chamonix (1042m), la couche de neige atteint seulement 23cms ce mercredi 13 mars contre 36cms il y a tout juste une semaine. De manière global, la skiabilité devient difficile à cette altitude, et il faut davantage privilégier le ski nordique (en forêt) pour trouver une couche de neige à peu près convenable.

A 1500m, les quelques chutes de neige (5/10cms jeudi dernier, 5/10 voire très localement 15cms ce lundi), n’ont pas suffi à compenser la fonte de la fin de semaine dernière. L’enneigement reste hétérogène en versant nord. On relève autour d’un mètre sur le Chablais, les Aravis, le Beaufortain, le Vercors ; loc. 1m20-1m40 sur le Mont-Blanc, la Chartreuse, et les Belledonne. La couche reste un peu plus faible (80cms), sur les Bauges et la Vanoise, 60cms en Maurienne, 50cms en Oisans, 40cms en Haute-Tarentaise, seulement 20cms en Haute-Maurienne.

A 2000m, la couche avoisine le 2m sur le Beaufortain et la Chartreuse, ailleurs le mètre et demi est généralement atteint sauf sur la Maurienne, la Haute-Maurienne, l’Oisans où la couche est moins conséquente (1m20/1m40).

Evolution :
Alors qu’un nouvel apport neigeux est en vue pour cette nuit (jusqu’à 20cms dès 1500m pour les massifs les plus exposés), un autre épisode bien plus conséquent est attendu dès aujourd’hui.
 
 CUMULS ATTENDUS CE JOUR SUR LES ALPES DU NORD
Massifà 1000mà 1500mà 2000m
Mont-Blanc / Valais
15/20cm loc.25cm 25/35cm 40/50cm
Nord Haute-Tarentaise, Haut-Giffre 10/15cm 20/30cm 40/50cm
Ouest Maurienne, Vanoise, Lauzière 10/15cm 25/35cm 35/45cm
Beaufortain, Val d’Arly, Sud-Chablais 10/15cm 20/30cm 35/45cm
Oisans, Aravis 5/10cm 15/25cm 35/45cm
-Chablais, Sud-Jura, Est-Maurienne 5/10cm 10/15cm 20/30cm
Bauges, Chartreuse, Belledonne 5/10cm 10/15cm 20/30cm
Vercors 2/5cm 10/15cm 20/30cm
Sud Haute-Tarentaise -- 15/25cm 25/30cm
Haute-Maurienne -- 10/15cm 15/20cm
 
D’autres chutes de neige sont possibles en fin de week-end mais la fiabilité reste à ce jour limitée. L’anticyclone devrait progressivement revenir dès le début de semaine prochaine.

Suivez l'évolution météo sur meteo-alpes.org ou sur la page Facebook ClimAlpes


En direct de quelques stations :

Les Carroz


Les Menuires


Les 2 Alpes

 

Alpes du sud

Situation actuelle :
La neige est revenue jeudi dernier sur le massif des Alpes du Sud, principalement à haute altitude. Sur le nord du massif il est tombé jusqu’à 25cms à 2000m sur le Dévoluy par exemple, plus au sud l’apport est resté plus modeste : autour de 10cms. Toutefois, la douceur généralement sèche (sauf sur l’extrême nord du massif) de la fin de semaine a mis à mal le manteau neigeux. Par exemple, 12,8°C ont été relevés dimanche 10 mars 2019 à Saint-Paul-sur-Ubaye – Maljasset (1900m, Alpes de Haute-Provence). En début de semaine, les giboulées, ont uniquement favorisé le nord du massif (axe Dévoluy-Champsaur-Thabor), mais pas de quoi enneiger significativement ces massifs (10cms supplémentaires à 1800m).

A 1500m, l’enneigement devient parfois franchement parcellaire sur le Mercantour, d’ailleurs la station de Gréolières-les-Neiges (1400m) a fermé ses portes de manière précoce en raison du manque de neige. Sur les autres massifs, la situation n’est pas tellement meilleure avec 20/30cms voire 40cms sur le Thabor.

A 2000m, la situation est heureusement moins préoccupante. On relève encore un mètre entre Dévoluy et Thabor 70cms ailleurs. Sur les versants exposés plein sud, les sols sont parfois complètement aux verts en hors-piste.  

Evolution :
En marge du front chaud très actif qui concernera les Alpes du Nord, des débordements neigeux sont envisagés sur le nord du massif pour jeudi soir. On attend dès 2000m : jusqu’à 30cms sur les Ecrins ainsi que sur l’extrême nord du Thabor (vers le Galibier). Plus au sud, les quantités seront moindres : jusqu’à 10cms sur l’Embrunnais-Queyras-Parpaillon, 15/20cms entre Champsaur-Nord Dévoluy-Valgaudemar, quelques centimètres sur l’Ubaye, rien sur le Mercantour. D’autres chutes de neige sont possibles dimanche en fonction du positionnement du talweg.

En direct de quelques stations :

Orcières


Chababon


Valberg

 

Pyrénées

Situation actuelle :
D’un point de vue enneigement, la semaine est restée très décevante. Sur la semaine écoulée, on peine à atteindre les 10cms cumulés à 1800m. A l’instar des autres massifs, la douceur a fait mal au manteau neigeux avec parfois près de 15°C relevés à 1500m samedi et dimanche dernier. A cette même altitude, l’enneigement reste très faible voire inexistant entre Cerdagne-Canigou et Capcir. Sur ces deux massifs, il faut généralement monter autour de 2000m pour trouver une couche convenable. Au mieux, on trouve une couche de 20/25cms sur un axe Aspe-Ossau – Couserans. En prenant de l’altitude, le manteau neigeux augmente toutefois rapidement.

A 2000m, le mètre reste atteint voire dépassé des Pays-Basques jusqu’à Orlu Saint Barthélémy. En Aure-Louron, la couche reste plus faible (70cms). A 2500m, Couserans garde toujours la tête avec plus de 3m, 2m60-2m80 entre Haute-Ariège et Orlu-Saint-Barhélémy. 1m80 entre Haute-Bigorre et Aspe-Ossau, 1m30 en Aure-Louron.

Evolution :
Le massif étant trop proche de l’anticyclone, seulement quelques flocons anecdotiques tomberont sur l’ouest du massif ce jeudi. Les journées de vendredi et samedi s’annoncent encore trop douces pour la saison (iso 0°C entre 3200 et 3500m). Une nouvelle perturbation neigeuse pourrait toucher le massif dimanche à des altitudes raisonnables mais la prévision concernant les quantités reste encore très aléatoire vu l’échéance. La semaine prochaine s’annonce globalement sèche.

En direct depuis quelques stations :

Cauterets


Gourette


Piau Engaly

 

Jura

Situation actuelle :
Le flux de nord-ouest polaire maritime et l’instabilité ont apporté quelques centimètres dès 800m sur le massif jurassien notamment dans le Haut-Doubs : 10cms relevés du côté de Pontarlier ce mercredi matin, une vingtaine du côté des Fourgs (1100m). Après, un week-end difficile, les pistes reprennent donc petit à petit des couleurs. A 1300m, on relève entre 60 et 70cms en moyenne en versant nord.   

Evolution :
Un épisode de neige puis de redoux conséquent est en vue sur le massif. Dans la journée de jeudi, on attend 10cms de neige dès 800m, 20-25cms dès 1200m avant que la pluie prenne le relais. L’humidité de vendredi devrait à nouveau entraver la couche de neige. Après une journée de samedi très douce, la neige pourrait revenir dimanche au moins sur les plus hauts sommets.

En direct depuis quelques stations :

Monts Jura


Les Rousses


Métabief

 

Massif Central

Situation actuelle :
Les giboulées de neige du début de semaine ont favorisé le nord du massif…mais pas de quoi compenser la fonte de la fin de semaine dernière. Dans le sud du massif (Monts-Du-Cantal), l’enneigement est souvent parcellaire à 1300m en dehors des pistes. Sur le Sancy (partie nord du massif), la couche est plus conséquente : autour de 25cms. Pour skier en toute tranquillité, il vaut mieux privilégier les plus hauts sommets (ex : 50cms au sommet du Mont-Dore à 1700m).  

Evolution :
Une perturbation apportera 5/10 voire 15cms dès 1500m sur le massif dans la journée de jeudi. La puissante advection douce (jusqu’à 20°C à 1000m) prévue pour samedi va à nouveau faire souffrir le manteau neigeux, avant des nouvelles chutes envisagées pour dimanche.

En direct depuis quelques stations :

Le Mont Dore


Besse Super Besse


Le Lioran

 

VOSGES

Situation actuelle :
Les Vosges ont reçu 5/10cms ce lundi dès 800/900m, soit les plus fortes chutes depuis le 11 février dernier ! Ce maigre apport ne relancera pas la fin de saison mais le massif renoue au moins avec des paysages hivernaux. Alors que certaines stations vosgiennes commencent à fermer, on peut encore chausser les skis dans certains domaines comme à Gérardmer ou à la Bresse même si c’est parfois limite sur certaines pistes. Dans les versants nord protégés du vent, on trouve encore 50cms de neige, idéal pour le ski de randonnée.

Evolution :
Alors que des giboulées de neige dès 700/800m sont étaient cours sur le massif hier soir, un nouvel apport de 10cms est possible ce jeudi dès 800m, voire 20cms dès 1100-1200m. La pluie devrait ensuite remonter jusqu’aux crêtes. Le mercure remontera en flèche samedi avec des températures diurnes parfois supérieures à 10°C à 1000m. La neige pourrait revenir dimanche sur les crêtes, plus bas c’est bien plus incertain.

En direct depuis quelques stations :

La Bresse Hohneck


Gerardmer


Le Markstein


NB : Les prévisions concernant les chutes de neige couvrent une échéance jusqu’à moyen voire long terme. Ces prévisions sont donc bien sûr évolutives.