En cette fin de semaine, Allan CROUVIZIER nous délivre sa synthèse regroupant le contexte météo général et son évolution sur l'Europe et la France pour les prochains jours ainsi qu'une prévision enneigement détaillée pour chaque massifs.

 

Rapport météo du jeudi 23 janvier 2020


Enfin un peu d’agitation ! Après trois semaines assez calamiteuses, l’or blanc est enfin revenu sur nos massifs vendredi dernier. Mais relativisons tout de même : les quantités sont restées très classiques. De plus, l’air froid n’étant arrivé qu’en fin de perturbation, l’apport neigeux a été généralement très marginal à basse altitude. A l’arrière, c’est un air continental plus froid et plus sec qui s’est imposé sur nos massifs. Les basses stations ont donc pu faire fonctionner leurs enneigeurs à plein régime. L’évènement marquant de ce début de semaine, c’est ce coup d’Aiguat exceptionnel sur l’Est du Pyrénées qui engendre des chutes de neige très abondantes dès la moyenne montagne. Ailleurs, la tendance est au redoux sous un ciel parfois voilé sur les Alpes et le Massif-Central en marge de cette instabilité. Ce temps doux et plutôt sec (quelques flocons possibles sur les Alpes et les Pyrénées en fin de semaine) va persister jusqu’à lundi avant un hypothétique retour des flocons à moyenne altitude mercredi prochain. En basse montagne, l’hiver devrait malheureusement rester inexistant.
  

Une météo un peu plus « hivernale » depuis la fin de semaine dernière


Lors de notre précédente synthèse enneigement, nous évoquions un possible passage neigeux à moyenne altitude sur l’ensemble des massifs grâce à la pénétration plus franche du courant océanique sur notre pays. Avec une masse d’air comprise entre 0°C et -2°C à 850hpa-températures à l’air libre à 1400m- une bonne partie de la perturbation est malheureusement passée sous forme liquide à basse altitude.

Quelques surprises ont toutefois été observées dans les Alpes du Sud. Par isothermie, la neige s’est abaissée en-dessous de 1000m sur l’Est du massif. On a par exemple relevé 10cms à 900m sur l’Embrunais. Sur les autres massifs, la couche de neige fraiche peinait à dépasser les 5cms à 1000m. Mention spéciale au Vosges, qui ont encore une fois de plus, été grandement snobée par la perturbation (seulement quelques centimètres sur les crètes). Plus haut, la couche de neige devenait plus convenable.

A 1500m, on a relevé entre 15 et 25cms sur les Alpes du Nord mais seulement 5-10cms sur l’Est de la Savoie. Sur les Alpes du Sud, 15-20cms (un peu moins entre Thabor et Pelvoux) ont été observé. Sur les Pyrénées, on a généralement relevé entre 10 et 20cms. L’Est du massif est toutefois resté grandement épargné. Sur le Massif-Central et le Jura, les 20cms ont été approchés sur les plus hauts sommets.

Après la traine très peu active de samedi, une advection continentale plus froide (entre -5°C et -7°C à 850hpa) est arrivée sur notre pays ce dimanche. Dans un air sec, l’iso 0°C s’est abaissé entre 800 et 1000m sur la plupart des massifs (plutôt 1200-1500m sur les Alpes du Sud). Ce petit coup de froid était bien évidemment très classique pour la saison. Mais dans cet hiver qui disons-le, est assez insipide d’un point de vue froid et neige, les basses stations ont eu droit à leur première journée sans dégel depuis le début de l’hiver météorologique (1er décembre) ce dimanche 19 janvier 2020.

Voici quelques valeurs enregistrées (T°min/t°max) : Chamonix (1041m – Alpes du Nord, Mont-Blanc) : -7,8°C/-0,4°C Méaudre (976m – Alpes du Nord, Vercors) : -10,1°C/-0,3°C Croix des Moinats (900m – Vosges) : -2,6°C/-0,4°C

Avec ces basses températures, les enneigeurs ont pu tourner à plein régime sur les fronts de neige. La goutte froide responsable de ce court épisode froid est ensuite allée s’isoler sur le Sud de l’Espagne ce lundi.

    

Coup d’Aiguat exceptionnel sur l’Est des Pyrénées (environ 2m de neige à 2000m), redoux ailleurs


L’évènement marquant de ce début de semaine, c’est ce coup d’Aiguat qui sévit sur l’Est des Pyrénées depuis ce lundi. Lorsque l’on observe la carte des geopotentiels à 500hpa du modèle GFS (mercredi 22 janvier 2020 12h) : on constate qu’un flux très humide (1) en provenance de Méditerranée est canalisé entre la goutte froide (2) située sur le Sud de l’Espagne (dépression Gloria) et le puissant anticyclone (3) (Ekart) situé entre les Iles Britanniques et l’Europe Centrale.

Des chutes de neige très abondantes sont donc en cours sur la partie orientale de la chaine pyrénéenne notamment entre le Conflent et le Canigou où les cumulus de neige s’annoncent exceptionnels à moyenne et haute altitude d’ici ce jeudi. Plus à l’Ouest, l’épisode neigeux sera bien moindre.

Dans ce flux de Sud-Est, le redoux est graduel depuis le début de semaine sur les autres massifs. Les températures sont donc désormais comprises entre +6 et +9°C à 850hpa sous un ciel clair ou parfois voilé sur les Alpes et le Massif-Central en marge de l’instabilité. A partir de vendredi, un petit talweg dépressionnaire viendra mourir sur le proche Atlantique. A l’avant, c’est un faible flux de Sud qui va se mettre en place sur notre pays. Des remontées nuageuses concerneront alors nos massifs avec quelques flocons sur les Alpes du Sud (voire la partie méridionale des Alpes du Nord) et les Pyrénées.

 

Nouveau flux de Sud-Ouest plus humide en allant vers le Nord, toujours pas d’hiver en vue à basse altitude…

A partir de dimanche, la synoptique va légèrement évoluer, une fois de plus en défaveur des basses stations.

En effet, on devrait retrouver le courant perturbé (4) sur le Nord-Ouest de l’Europe (entre le Royaume-Uni et la Scandinavie). A l’avant, c’est un flux de Sud-Ouest doux et sec (5) qui va s’établir sur la France (au moins dans un premier temps). Le courant humide pourrait ensuite s’abaisser jusque sur la moitié Nord de la France voire jusqu’au Alpes du Nord et Massif-Central. Les Vosges et le Jura pourraient donc bien se retrouver sous une douceur humide (pluie et vent).

En toute fin d’échéance, les flocons pourraient réapparaitre à moyenne altitude sous la traine mais de manière bien trop anecdotique. A surveiller toutefois car la latitude de la zone barocline reste mal cerné compte-tenue de l’échéance. Nous ne sommes donc pas à l’abris d’une évolution plus favorable, mais cela semble quand même bien mal engagé pour les
basses altitudes.

Les Alpes du Sud et les Pyrénées resteront à priori en marge de l’humidité mais il fera bien doux (iso 0°C entre 2500 et 3000m).


Carte 1 issue du modèle GFS : projection pression 500hpa mercredi 22 janvier 2020 à 12h

Source : wetterzentrale.de – Image retouchée par Allan CROUVIZIER

 

Carte 2 issue du modèle GFS : projection pression 500hpa lundi 27 janvier 2020 à 18h

Source : wetterzentrale.de – Image retouchée par Allan CROUVIZIER

  

Les prévisions massif par massif


Alpes du Nord

Situation actuelle :
Les Alpes du Nord ont enfin reçu un apport neigeux significatif vendredi dernier à moyenne altitude. A 1500m, on a généralement relevé 15 à 25cms supplémentaires. Sur l’Est de la Savoie (Haute-Tarentaise et Haute-Maurienne), la couche de neige fraiche était moindre : entre 5 et 10cms car la perturbation a eu du mal à pénétrer vers les massifs les plus internes. La neige s’est également invitée plus bas (jusqu’à 700-800m) en fin de perturbation mais la couche de neige est restée bien maigre avec généralement 5cms à 1000m voire moins.

Avec le froid de la fin de semaine dernière, les enneigeurs ont permis l’ouverture de quelques pistes dans les basses stations où le manteau neigeux naturel reste très insuffisant. Malgré le redoux entamé en début semaine (iso 0°C moyen à 2200m ce mardi), le bilan est généralement positif 1500m. A cette altitude, on relève en ubac entre 40 et 50cms sur la partie méridionale des Alpes du Nord entre Vercors, Oisans et Haute-Maurienne. Sur les autres massifs, on relève généralement entre 60 et 70cms voire 80-90cms sur les massifs hauts-savoyards.

A 2000m, l’enneigement reste très bon. Après l’épisode neigeux de ce vendredi, le mètre et demi est à nouveau approché voire atteint sur la partie septentrionale des Alpes (Haute Savoie), ainsi que sur le Beaufortain. Ailleurs, on relève généralement 1m20-1m30 (ex : 1m30 relevé à Tignes 2100m ce mercredi).

Plus haut, on relève par exemple 1m95 au sommet des pistes d’Avoriaz (2460m).

Evolution :
Le ciel restera voilé ce jeudi sous une bonne douceur (iso 0°C à 3000m). Vendredi des nuages de moyennes altitudes envahiront progressivement le massif mais le temps restera globalement sec. Quelques flocons sont possibles dès 1600-1800m de l’Oisans à la Haute-Maurienne mais rien de bien méchant. Dans les Alpes internes, le foehn soufflera légèrement (pas de fonte marquée en vue). Après une journée de samedi assez nuageuse (très loc. un ou deux flocons dès 1500m en bordure des Alpes du Sud), le temps s’annonce progressivement plus lumineux et doux. Les 10°C seront peut-être atteins lundi à 1500m. Ensuite, on guettera le passage d’une hypothétique perturbation et le retour de quelques flocons à moyenne altitude en fin de période (mercredi prochain). Si la skiabilité ne posera pas de souci en moyenne montagne (les adrets devraient toutefois se dégarnir), les basses stations devront essayer de préserver au mieux la neige de culture…

Suivez l'évolution météo sur meteo-alpes.org ou sur la page Facebook ClimAlpes


En direct de quelques stations :

Les Menuires (73)


Le Grand Bornand (74)


Les 2 Alpes (38)

 

Alpes du sud

Situation actuelle :
Le premier véritable épisode neigeux de l’année 2020 a fait beaucoup de bien au massif. Par isothermie, le neige s’est abaissée en dessous de 1000m vendredi dernier. On a pu relever une dizaine de cms de neige fraiche dès 900m sur l’Embrunais samedi au lever du jour. Plus globalement, on a généralement relevé entre 15 et 20cms supplémentaires sur le massif à 1500m, moins entre Thabor et Pelvoux (10cms). La tendance est désormais au redoux sec les Alpes du Sud, après le « froid » continental de la fin de semaine dernière (iso 0°C entre 1200 et 1500m).

Néanmoins, le bilan est tout de même positif : A 1500m, on relève généralement 30cms de l’Ubaye au Mercantour, mais 50-70cms sur les massifs plus au Nord. A 2000m, le mètre et demi est à nouveau atteint sauf sur l’Ubaye (1m20). Plus haut, à 2500m, l’enneigement est excellement avec généralement 1m60-1m80 voire 2m entre Pelvoux et Dévoluy.

Evolution :
Le ciel restera partiellement voilé jeudi. La nébulosité sera plus importante vendredi avec quelques averses de neige dès 1300m, mais les cumuls s’annoncent anecdotiques (loc. quelques centimètres sur les cimes frontalières entre le Queyras et le Mercantour). Après quelques flocons sporadiques samedi soir dès 1400m, le temps s’annonce à nouveau plus clair jusqu’en fin d’échéance, dans une certaine douceur (iso 0°C autour de 2500m). Pour ce qui est de l’enneigement, il n’y a aucun souci à se faire (hors zones exposées plein Sud). Les conditions s’annoncent donc idéales pour dévaler les pistes.

En direct de quelques stations :

Val d'Allos (04)


Risoul (05)


Isola 2000 (06)

 

Pyrénées

Situation actuelle :
Alors que l’épisode de vendredi dernier a apporté entre 10 et 20cms dès 1500m (sauf sur l’Est du massif), c’est une situation exceptionnelle qui est en cours sur l’Est des Pyrénées et notamment entre le Conflent et le Canigou. Sur ces massifs (Pyrénées-Orientales), il est tombé autour d’1m à 1800m depuis ce lundi voire 1m20 à la station automatique du Canigou (2160m) à l’heure à laquelle nous rédigeons cette synthèse. Plus à l’Ouest, on a pu observer autour de 50cms au Pas de la Case ce mercredi matin. Ce coup d’Aiguat devrait se poursuivre jusqu’à jeudi midi. La limite-pluie neige se situe vers 1500-1700m ce mercredi midi. Cette limite devait légèrement remonter jusqu’à 1700-1900m. Entre Canigou et Conflent on attend encore entre 50 et 80cms au-dessus de 2000m. A total de l’épisode, les 2m de neige fraiche seront probablement atteints voire dépassés sur ces secteurs à cette altitude. A noter que l’épisode va déborder vers l’Ouest de la chaine, mais les quantités seront bien moindres (généralement 20-40cms à 2000m voire quelques centimètres sur l’extrême Ouest du Pays-Basque). Le manteau neigeux deviendra donc logiquement très excédentaire sur l’Est de la chaine (secteur qui jusqu’à maintenant manquait de neige). Plus à l’Ouest sur le Pays-Basque, on relève en ubac : 20cms à 1500m, 1m20 à 2000m..

Evolution :
La situation devrait enfin se calmer dès jeudi après-midi, mais avec toute cette neige accumulée, il faudra grandement se méfier des avalanches. Quelques flocons pourraient tomber dimanche dès 1300-1500m mais se sera sans commune mesure avec l’épisode de ce début de semaine. Ensuite, le temps s’annonce généralement ensoleillé et doux (iso 0°C supérieur à 3000m), avant un rafraîchissement prévu pour mercredi prochain.

En direct depuis quelques stations :

Cauterets


Gourette


Piau Engaly

 

Jura

Situation actuelle :
Le coup de peinture (5-8cms à 1000m) de vendredi dernier ne suffira pas pour le bas des domaines skiables. Sur les sommets, la couche a été plus honorable : entre 15 et 20cms. A 1300m, on relève généralement 30cms en ubac.

Evolution :
Ce n’est clairement pas fameux. Alors que quelques remontées nuageuses sont prévues au cours de ces prochains jours, le vent de Sud-Ouest et la pluie pourraient malheureusement bien s’imposer dès mardi notamment sur le Nord du massif, avant un éventuel retour des flocons à moyenne altitude mercredi prochain mais cela ne devrait pas colmater les plaies. Déjà loin d’être assurée partout, la skiabilité risque donc encore de se réduire un peu plus… Il faudra toutefois surveiller la latitude de la zone barocline qui pourrait légèrement changer la donne.

En direct depuis quelques stations :

Monts Jura


Les Rousses


Métabief

 

Massif Central

Situation actuelle :
La perturbation de vendredi dernier a été assez prolifique pour les domaines skiables qui manquaient cruellement de neige y compris au sommet des pistes. Il est tombé 20cms sur vers 1700-1800m. Pour le bas des stations, l’apport est resté trop insuffisant avec généralement une couche inférieure à 5cms. Après le petit coup de froid du week-end dernier, la douceur s’impose en ce début de semaine sous un ciel souvent voilé. Ce temps nuageux et doux devrait se poursuivre jusqu’en fin de semaine. En début de semaine prochaine, la pluie pourrait revenir jusque sur les plus hauts sommets avant le retour de quelques flocons en fin de période (mercredi prochain).

Evolution :
Ce temps nuageux et doux devrait se poursuivre jusqu’en fin de semaine. En début de semaine prochaine, la pluie pourrait revenir jusque sur les plus hauts sommets avant le retour de quelques flocons en fin de période.
 
En direct depuis quelques stations :

Le Mont Dore


Besse Super Besse


Chastreix Sancy

 

VOSGES

Situation actuelle :
Quel début d'hiver calamiteux… La semaine passée, les prévisions n’étaient pas optimistes. Et cela n’a pas loupé ! Il est seulement tombé quelques centimètres anecdotiques sur les crètes, et l’on a simplement relevé un maigre saupoudrage au pied des domaines skiables. Les stations ont toutefois pu se consoler avec la neige artificielle fabriquée depuis le week-end dernier.

Evolution :
Le chemin de croix semble se poursuivre…Après la douceur parfois nuageuse de cette fin de semaine, le vent de Sud-Ouest et pluie pourraient s’imposer dès mardi. Les flocons entrevus sur les plus hauts sommets pour mercredi prochains ne devraient pas changer grand-chose. Une zone barocline plus méridionale éviterait toutefois la catastrophe. Mais si le scénario le plus pessimiste l’emporte, la neige artificielle ne fera pas long feu…A suivre donc.

En direct depuis quelques stations :

La Bresse Hohneck


Gerardmer


Le Markstein


NB : Les prévisions concernant les chutes de neige couvrent une échéance jusqu’à moyen voire long terme. Ces prévisions sont donc bien sûr évolutives.